Sunday, February 14, 2016

Mort du caissier

Breaking News
Suite à la mort du caissier, le crâne fracassé par un coup de rame, la police lance un avis de recherche concernant un homme brun au pied bot, de petite taille, assez corpulent, âgé d'une cinquantaine d'années environ, copieur/colleur d'affiches touristiques de son métier, portant sac au dos et chaussures de pâtre randonneur aux semelles de chanvre. Il est certainement armé d'un pistolet à bouchon de carafon fêlé qu'il aime braquer sur sa tempe droite pour impressionner la galerie marchande de saucisses. Cet individu n'est pas vraiment dangereux, mais plutôt bas de plafond, obsédé par d'anciens mythes miteux découverts à la TV au cours de son enfance choyée par sa grosse maman. Si vous le rencontrez, soyez tout de même prudent. Avec ce genre d'idiots, on ne sait jamais. Beaucoup trop confiant, le cassier ne l'a pas vu venir. Aussi.....

2 comments:

  1. pffff! j'ai eu cette horrible impression que c'était de moi que l'on parlait.
    mais en y réfléchissant, ça ne peut pas être moi car:
    1: je n'ai pas de beau pied, donc pas de pied bot! (logique hein ?!)
    2: je fais de la planche à voile (enfin, c'est ce que je fais croire) mais pas de bateau,
    donc pas de bateau: pas de rame.
    3: j'ai un pistolet à bouchon mais il n'est pas chargé!
    et 4: ma mère n'est pas grosse ou alors j'ai des problèmes de vue.

    j'aime beaucoup cet article. voila voila.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Je pensais avoir fermé tous les systèmes à commentaires sur mes différents blogs, mais, à l'évidence, pas pour celui-ci. C'est donc avec surprise et un large sourire que j'ai pris connaissance de votre message Roger (tout court). Je ne reviendrai pas sur le 4e point pour éviter que notre conversation ne tourne au pugilat et parce que je n'ai aucune compétence dans le domaine ophtalmologique. Ranger son pistolet à bouchon sans qu'il ne soit chargé, Roger, dénote d'un savoir faire prudent dans le maniement des armes létales, car vous n'êtes pas sans savoir combien un accident est si vite arrivé. Pas de rame, ce qui suppose pas de galérien, une planche à voile, et non pas à vapeur, dénote, chez vous, cher Roger, un être épris de liberté qui ne se laisse pas facilement mener en bateau pour d'amusantes croisières. Quant à l'aspect esthétique de vos pieds et/ou la déformation supposée de l'un des deux — rassurez-moi, vous vous appuyez bien sur deux jambes, ni plus ni moins —, je suppose qu'ils ne sont pas à prendre en compte puisque vous avez pu vous rendre bravement jusqu'ici afin de délivrer une appréciation qui me donne envie de reprendre le blogging, exercice abandonné depuis des lustres. Bien à vous, Roger (tout court) !

      Delete